Découvrez un loisir estival qui en plus de vous muscler, vous fait découvrir de beaux paysages ! Il suffit juste de savoir nager. Regardez !



  1. Etape 1 : Qu’est ce que l’hy…

Qu’est ce que l’hydrospeed ? L’hydrospeed, sport aquatique plutôt récent, consiste à nager en eau vive des rivières à l’aide de flotteurs.
Ces flotteurs sont généralement en mousse rigide et lègère.
Mais ils sont résistants aux chocs sur des obstacles comme les rochers, troncs d’arbres ou les bords de berges.

Quel matériel utiliser ? Outre le flotteur, les amateurs de ce sport à sensation doivent, pour leur sécurité, impérativement être munis :
– de palmes
– d’une combinaison type de plongée isothermique
– d’un casque
– d’un gilet de sauvetage
– d’une corde pour s’arnacher aux branches en cas de dérive
Parfois, certains ajoutent des coudières et des genouillères pour palier aux coups ou aux chocs.
Il n’y alors plus qu’à se laisser glisser dans le sens du courant.

Des sensations extrèmes Pour pratiquer ce sport, il faut savoir nager bien sûr, mais aussi ne pas craindre de mettre la tête sous l’eau.
Les amateurs d’hydrospeed recherchent en général la sensation de glisse, voir de surfe selon les courants.
Peur, montée d’adrénaline, sensations fortes, voilà ce que trouvent ces sportifs.

Quelques astuces Afin de maintenir droit son flotteur malgré la force du courant et les obstacles, il est conseillé de mettre ses coudes à l’intèrieur, bras repliés, les mains accrochées aux deux barres de chaque côté.
Celà permet de contrôler son flotteur.
C’est uniquement lorsque vous êtes en mode repos et sur une eau calme et plate que vous pouvez laisser vos coudes à l’extèrieur.