Vous vous sentez à bout de votre toutou ? Et si vous avez choisi un chien qui ne vous correspond pas ? En effet, tous les chiens ne conviennent pas à tout le monde. Dans cet extrait de 100% Mag, Faustine Bollaert vous livre quelques conseils pour bien choisir le chien qui vous va. Race, espace occupée, quantité de nourriture et de déjection sont autant de critères qu’il faut prendre en compte au moment d’adopter un chien. Tous ces points doivent en effet correspondre à votre mode de vie. Entre jack russell ou dog allemand, à chacun son chien… Les détails en vidéo !



  1. Etape 1 : A chacun le chien…

A chacun le chien qui lui convient En adoptant un adorable petit chiot, on oublie que quelques mois plus tard, celui-ci deviendra trop bruyant, trop grand ou trop envahissant. 60% des chiens en SPA ont été abandonnés par leur maître qui a fait le mauvais choix au moment de l’adoption. Parmi les chiens les plus abandonnés compte la race jack russell. Ce petit chien est à la mode, mais beaucoup de propriétaires n’arrivent pas à s’en occuper. En effet, le jack russell est à la fois dynamique et énergique. Ses comportements deviennent parfois désagréables à vivre à la maison. Ce chien, initialement destiné à la chasse, est vendu comme des petites peluches par les animaleries.

Aide d’un comportementaliste canin Le chien doit être choisi en fonction de la vie que vous allez lui offrir. L’environnement où vous vivez entre aussi en ligne de mire. L’erreur dans le choix d’un chien est lourde de conséquences. Aussi, il vaut mieux faire appel à un comportementaliste canin. Ce professionnel vous aide à définir quel animal est le mieux adapté à votre rythme et cadre de vie : appartement, horaire de travail, nombres d’enfants… Après cet interrogatoire vient le moment de choisir la race. Chaque chien sera alors tenu en laisse afin que le futur propriétaire se rende compte de ses sensations et appréhensions en le tenant. Toutefois, la chute de poils de certains chiens peut paraître contraignante.

Autres critères de choix d’un chien Il faut aussi penser au budget nourriture. Comptez un budget de 15 euros par mois pour un petit chien. Pour un berger allemand, ce budget s’élève à quelques centaines d’euros. Du coup, les déjections sont différentes d’un chien à un autre. Par ailleurs, tous les chiens n’occupent pas le même espace dans la maison. La taille de leur panier permet facilement de s’en rendre compte. A l’issu du diagnostic, le comportementaliste canin peut déterminer le chien qui vous va.