Vous êtes victime d’un dégâts des eaux et vous ne savez pas comment réagir ? Faut-il prévenir d’abord l’assureur, les copropriétaires ou déposer plainte directement ? Laure Denervaud, avocat à la cour vous informe des bons réflexes à adopter. Tous les détails sont exposés avec les différents cas possibles. Des questions précises sont traitées, comme l’éventualité d’une contre expertise d’assurance. Pour plus d’information, regardez donc cette vidéo !



  1. Etape 1 : Que faire face à u…

Que faire face à un dégât des eaux ? Le dégât des eaux est le sinistre le plus classique subi ou rencontrée par :
– un locataire
– un propriétaire

Que faut-il faire dans ce genre de situation ? Avoir de bons réflexes permet d’avoir tout de suite :
– une indemnisation plus rapide
– une gestion plus efficace de votre dossier

Que vous soyez victime ou à l’origine d’un dégât des eaux, le premier réflexe à adopter est de :
– contacter votre assureur par téléphone pour expliquer la situation
– contacter l’assureur par le biais d’une lettre recommandée avec accusé de réception

Pourquoi faut-il informer l’assureur ? Parfois et par erreur, vous ne pensez pas avoir été victime d’un dégât des eaux.
Pourtant quelques mois plus tard, vous vous rendez compte que la flaque ou la détérioration d’une peinture est peut être liée à un dégât des eaux.
Il ne faut pas vous dire de ne pas contacter votre assureur, dans la mesure où votre comportement est lié à une ignorance de la cause du sinistre.
Même plusieurs mois plus tard, vous pouvez et vous devez contacter votre assureur-habitation afin de lui signaler ce sinistre.

La venue de l’expert technique En fonction de l’importance des dégâts occasionnés par le dégât des eaux, votre assureur va mandater un expert technique.
Ce dernier va constater les causes et les conséquences du sinistre.

Les causes et les conséquences du sinistre La cause du sinistre n’est jamais garantie dans le cadre du contrat d’assurance-habitation.
Seuls les dommages matériels et immatériels qui sont les conséquences du sinistre, vont entrer dans le cadre de la garantie.
Dans l’éventualité où le sinistre peut avoir des conséquences importantes, il est conseillé de contacter un expert que vous aurez choisi vous-même pour peut-être contester l’évaluation retenue par votre assureur.

Les conseils de Maitre Denervaud Dans le cadre précisément des dégâts des eaux, la règle en matière du droit des assurances, est une indemnisation rapide de l’assuré.
Vous devez donc demander à votre assureur d’intervenir.
Il doit chiffrer rapidement le sinistre pour mettre un terme à la situation à laquelle vous êtes confronté.