Vous souhaitez divorcer, vous êtes tombé d’accord avec votre conjoint mais ne savez pas comment amorcer la procédure ? A l’inverse, vous ne vous entendez pas avec votre ex sur les conditions de rupture du mariage ? Laure Denervaud, avocat à la cour répond pour vous à toutes ces questions. De plus, elle ajoute des précisions quand aux différents types de divorce, le nombre d’avocats recommandés, etc. Pour plus d’information, regardez !



  1. Etape 1 : Une procédure de d…

Une procédure de divorce nécessite un avocat Le divorce aujourd’hui doit toujours être engagé avec l’aide d’un avocat.
Avant d’avoir recours à un avocat, tentez d’abord un dialogue avec votre époux.
Vous pouvez convenir avec lui, des conditions de séparation.
Une procédure de divorce donnera par la suite un meilleur échange entre vos avocats si elle est :
– Préalablement posée
– Discutée
– Fait l’objet d’un échange sans avocat

Se séparer par consentement De nos jours, la plupart des divorces en France sont réglés par consentement mutuel.
Dans ce cas, les deux époux doivent :
– Se parler
– Parvenir à se mettre d’accord sur l’essentiel des mesures
Ensuite vous allez prendre attache avec un avocat spécialisé en droit de la famille.
Vous pouvez lui demander des conseils et savoir si les mesures que vous avez prises sont conformes à vos intérêts respectifs.
Les mesures prises doivent être aussi conformes aux intérêts des enfants.

Que faire s’il y a un désaccord ? Dans l’hypothèse où vous ne trouvez pas d’accord sur certains points, vous devez chacun disposer d’un avocat.
Surtout si vous avez un enfant et que vous n’arrivez pas à vous mettre d’accord sur le droit de garde.
Souvent, les avocats parviennent à trouver une solution approximative entre leurs clients.
Ils vont prendre en compte l’intérêt du couple et des enfants.
En effet, prendre immédiatement deux avocats vous évitera de vous confronter à des situations plus compliquées.

Un bon avocat pour divorce conflictuel Si la séparation est conflictuelle, prenez attache avec un avocat qui vous donnera de bons conseils.
Il vous expliquera dans quelle mesure vous pourrez peut-être quitter rapidement le domicile conjugal.
L’avocat vous dictera comment prendre des mesures d’urgence pour l’intérêt de vos enfants.
Il existe des mesures d’urgence particulière.
Votre avocat vous dira si elles vous sont compatibles.

Après le divorce, pensez aux enfants Au delà de votre divorce, l’intérêt principal est vos enfants.
Dans le cadre d’une séparation, trouvez un consensus permettant aux parents de préserver ses droits sur l’enfant.
C’est pour cette raison que le conseil d’un avocat est très important.
Vous allez éviter :
– Un départ du domicil conjugal non-justifié
– Tout reproche dans le cadre du divorce