Vous avez souvent entendu parler du lien entre l’écoconduite et l’autopartage ? Vous aimeriez en savoir plus ? Patrick Minot, directeur général de Nomadic solutions vous explique le lien entre l’autopartage et l’écoconduite. En effet, l’autopartage, utilisé depuis les années 1950, constitue une alternative pour les véhicules qui restent la plupart du temps au parking. Ces voitures sont mises à la disposition des particuliers en contrepartie d’un paiement. L’écoconduite est un nouveau système de conduite qui permet de limiter les accidents et la pollution de l’environnement. Patrick Minot va vous parler du lien qui existe entre ces deux systèmes. Regardez !



  1. Etape 1 : L’autopartage

L’autopartage L’autopartage, de l’anglais carsharing est une astuce permettant à diverses institutions ou à de simples particuliers de mettre un ou plusieurs véhicules à la disposition d’autres personnes, physiques ou morales.
Un véhicule inutilisé est ainsi mis en location par son propriétaire.
L’autopartage a l’avantage de procurer des bénéfices pécuniaires et d’optimiser l’utilisation de votre voiture.
La voiture est louée à l’heure ou aux kilomètres.
La technique de l’autopartage n’a cessé de se répandre ces dernières années.
Il existe divers sites sur lesquels vous pouvez vous inscrire afin de pouvoir louer votre automobile.
Cette solution a l’avantage de mettre en relation les futurs partenaires à un autopartage.
L’intérêt de cette inscription réside aussi dans la garantie par rapport au loueur.
Il s’agit surtout des informations comme la possession de permis de conduire, la manière de conduire ou même l’habitude de fumer.
La présence du propriétaire pour surveiller sa voiture n’est pas exigée grâce à l’utilisation d’un petit boîtier.
Cette solution est proposée par certains spécialistes de l’autopartage.

Le lien entre écoconduite et autopartage Le boitier installé dans le véhicule ne retrace pas le trajet que le loueur a emprunté.
Au contraire, ce dispositif permet de savoir la manière dont le loueur a utilisé la voiture.
En effet, l’écoconduite est une technique novatrice de conduite consistant dans :
– l’assouplissement de la conduite
– l’anticipation des situations sur la route
– l’assouplissement de la manière de freiner.
Grâce au boitier, le propriétaire du véhicule mis en autopartage peut savoir si sa voiture a été conduite correctement ou non.

La sécurité et les assurances en matière d’autopartage Avec certains sites d’autopartage, il existe des assurances spécifiques souscrites au moment de la location d’un véhicule personnel.
Ces assurances permettent de couvrir les dégâts occasionnés par le loueur durant l’utilisation du véhicule.
S’agissant des amendes ou contraventions que le propriétaire reçoit, celui-ci peut justifier que sa voiture a été mise en autopartage au moment de la commission de l’infraction.
Maintenant, vous connaissez le lien entre l’écoconduite et l’autopartage.

La sécurité et les assurances en matière d’autopartage Avec certains sites d’autopartage, il existe des assurances spécifiques souscrites au moment de la location d’un véhicule personnel.
Ces assurances permettent de couvrir les dégâts occasionnés par le loueur durant son utilisation du véhicule.
S’agissant des amendes ou contraventions que le propriétaire reçoit, celui-ci peut justifier que sa voiture a été mise en autopartage au moment de la commission de l’infraction.
Autant le propriétaire que le loueur se trouvent dans une situation gagnant-gagnant.