Minute facile > Soins > Santé > Dans quel cas fait-on une césarienne ?

Dans quel cas fait-on une césarienne ?

Ici, une vidéo dans laquelle un gynécologue nous explique dans quels cas la césarienne est nécéssaire au moment de l'accouchement. Plusieurs cas de figure: soit la mère ne peut pas supporter le travail de l'accouchement qui peut être long, soit le bébé pourrait souffrir lors de sa sortie (il peut être trop gros, ou en mauvaise santé).

  1. Etape 1 : La nécessité d'une...

La nécessité d'une césarienne pour l'accouchement Quoi de plus merveilleux pour une mère que d'accoucher du bébé qu'elle a porté en elle 9 mois durant. Le moment venu, cela se déclenche naturellement. Mais il y a des cas où l'accouchement par voie naturelle est impossible et une intervention chirurgicale est indispensable. L acésarienne est un sujet que va traiter ci-après le Docteur Elia, un gynécologue. Il explique dans quels cas on fera faire appel à cette technique opératoire.

La nécessité d'une césarienne On a recourt à l'accouchement artificiel pour plusieurs raisons : Quand la mère présente de la fatigue ou de la tension et qu'il y ait une faible dilatation du col de l'utérus. L'obésité ou une hémorragie qui va coûter cher au bébé justifient également cette technique. Les maladies telles qu'un kyste ovarien, une affection cardiaque ou un diabète peuvent également entraver la naissance par voix basse du bébé.

La nécessisté d'une intervention chirurgicale On pratique la césarienne quand le nourrisson est trop gros et qu'il lui est difficile de sortir du col, ou quand il est en mauvaise position, notemment le siège. L'accouchement se fait également de cette manière lorsque le bébé naît prématurément ou qu'il est atteint d'une maladie et souffre de manière anormale.

Le procédé d'accouchement par césarienne Puisque c'est une technique chirurgicale, l'intervention va s'effectuer en bloc opératoire. La mère va être mise sous anesthésie générale quand une anesthésie péridurale ne peut pas suffire. L'opération consiste à : - couper la peau du ventre dans le sens des poils puis les muscles - écarter la vessie - inciser l'utérus soit de manière horizontale soit de manière médiane

Les avantages de la césarienne Le premier avantage est de préserver la mère mais aussi de mettre le bébé hors de danger. La césarienne réduit les complications maternelles en cas d'impossibilité de l'accouchement naturel. D'autre part, l'opération s'effectue en quelques minutes.

Mots clefs : Accouchement