Besoin de rénover votre parquet qui est taché de partout ou vieillissant ? Vous ne voulez cependant pas investir dans la pose d’un nouveau parquet ? Comment alors bien restaurer un plancher en bois qui a vieilli ? Dans cet extrait de son émission D&Co, Valérie Damidot vous montre sa technique de rénovation d’un parquet ancien. Pour ce faire, vous aurez besoin de ponceuse que vous trouverez en ligne en location ou en vente. Il vous faut également de la peinture. A l’issu du surfaçage à la ponceuse et de la peinture, votre parquet rayonnera d’une seconde jeunesse. Démonstration en vidéo !




  1. Etape 1 : Surfaçage du vieux…

  2. Etape 2 : Peinture de rénova…

Surfaçage du vieux parquet La rénovation d’un parquet ancien commence par un surfaçage. Toutefois, un parquet en chêne, surtout lorsqu’il est flottant, ne nécessite pas un ponçage intensif. En effet, il suffit simplement de le surfacer à l’aide d’une machine mono-brosse multidisque. Cet appareil permet d’enlever uniquement la couche de vernis qui a vieilli.

Peinture de rénovation Après le surfaçage du parquet flottant, vous pouvez le peindre. La peinture utilisée dépend alors de votre choix. Idéalement, optez pour du gris clair pour une touche déco. L’application de la peinture se fait simplement avec un rouleau. Comptez 24 heures de séchage pour admirer le rendu de votre travail de rénovation. Vous n’avez nul besoin de vitrificateur. A partir de ces astuces, votre parquet est reparti pour une seconde jeunesse.