Rénovation de parquet : comment s’y prendre ? Votre parquet fait grise mine et nécessiterait une petite cure de jouvence ? Seulement, vous manquez de technique pour lui redonner son éclat ? Dans cet extrait de son émission D&Co, Valérie Damidot vous dévoile la technique pour rénover un parquet ancien revêtu de vinyle. Pour cette opération rénovation du parquet, armez-vous d’une ponceuse électrique, d’une bordeuse et d’une huile protectrice. Ajoutez-y un peu d’huile de coude et votre parquet retrouvera sa fraîcheur d’antan. Démonstration en vidéo !



  1. Etape 1 : Matériel nécessair…

Matériel nécessaire Afin de rénover un vieux parquet, munissez-vous :
— d’une ponceuse électrique,
— d’une ponceuse excentrique ou d’une bordeuse,
— d’un pot d’huile incolore protectrice,
— d’un pinceau.
Une fois que vous avez en main ces différents éléments, la rénovation du parquet peut commencer.

Ponçage du parquet Après avoir retiré entièrement le vieux vinyle du sol, passez au ponçage. Pour ce faire, utilisez une ponceuse à bande. Pratique et compacte, cette machine est également facile à manier et à transporter. Vous n’avez nul besoin d’être supermusclé pour poncer votre parquet. Pour un ponçage parfait, passez deux fois la machine avec deux grains différents : une fois avec un grain 50 et la seconde avec un grain 100.

Ponçage des coins de la pièce Pour les bords du parquet, utilisez une bordeuse. Cette machine à la même fonction que la ponceuse. Elle est seulement destinée au ponçage des coins inaccessibles de la pièce. A la place de la bordeuse, vous pouvez utiliser une ponceuse excentrique.

Application d’une huile protectrice Le parquet est désormais devenu brut. Pour le protéger, appliquez une huile incolore et protectrice. Pour un résultat optimum, laissez sécher l’huile durant environ 10 heures. En moins d’une journée, vous avez un parquet neuf sans avoir dépensé une fortune.