Vous êtes adepte des médecines douces ? Tout ce qui est aromathérapie, homéopathie, phytothérapie ou les fleurs de Bach vous intrigue énormément…Mais quelle est la vraie différence entre toutes ces techniques médicinales ? Grâce à Gérard Wolf, spécialiste des fleurs de Bach, apprenez tout sur les différentes techniques de médecine douce. Quels sont les procédés de fabrication ? Quelle est la charge de principe actif des différentes huiles ? Quelle médecine est la plus adaptée à vos besoins ? Pour tout savoir sur ces pratiques naturelles…Regardez !



  1. Etape 1 : Les différences en…

Les différences entre les médecines douces : aromathérapie, fleur de Bach et homéopathie Le Dr Bach a découvert 38 plantes à fleurs.
Les plantes sont préparées de manière tout à fait propre et originale.
Cette préparation est totalement différente de celle de l’homéopathie, de l’aromathérapie et de la phytothérapie.

L’obtention des produits en aromathérapie Les produits de l’aromathérapie sont obtenus par distillation.
On utilise donc des alambics de grande contenance.
On extrait des huiles essentielles à partir de plusieurs kilos de végétaux.
On enfourne les végétaux :
– racines
– feuilles
– fleurs

A la fin de la cuisson, on obtient l’huile essentielle.
En aromathérapie, on prend beaucoup à la nature pour n’obtenir finalement que quelque chose de très peu et de rarissime.

La fabrication d’un remède homéopathique En homéopathie, on procède par dilution successive du remède de base.
On utilise soit la feuille, soit la racine, soit la fleur.
On pillone cette partie pendant une dizaine de minutes dans un mortier.
On va diluer 1g de la mixture à plusieurs reprises.
De ce fait on a une préparation avec le remède à très faible teneur.

Les remèdes de Bach Pour la méthode classique du Dr Bach, on procède en commençant par couper les fleurs le matin de très bonne heure.
On remplit ensuite un récipient avec de l’eau claire.
On fait flotter les fleurs sur l’eau qu’on va laisser au soleil montant entre 9h et 13h.
Il faut entre 3 à 4 heures de plein soleil avec aucune ombre porté sur le bol.
On recueillera l’eau qu’on fixera avec l’alcool dans les mêmes quantités que l’eau florale qu’on aura prise.
L’eau comportera déjà les vertus des fleurs durant son exposition au soleil.

La concentration des principes actifs dans chaque type de médecine naturelle La concentration des principes actifs est la plus saturée dans les huiles essentielles utilisées en aromathérapie.
La concentration de principes actifs après l’aromathérapie mais pas au même niveau de traitement se trouve dans les fleurs de Bach par rapport à l’homéopathie.
En homéopathie la première dilution est dite au 1 pour 100000.