La pêche représente votre activité sportive préférée et vous cherchez tout le temps à améliorer vos performances ? Avez-vous déjà utilisé du fil en fluorocarbone, un élément idéal pour équiper le bas de ligne ? Thierry Cloux, rédacteur en chef du magazine « Le Pêcheur de France » publié par la Fédération nationale de pêche (www.federationpeche.fr), nous informe sur tout ce qu’il faut savoir sur le fil fluorocarbone. Après avoir regardé cette séquence, ce nouveau matériau n’aura plus aucun secret pour vous. Il ne vous restera plus qu’à en acquérir et équiper votre bas de ligne.



  1. Etape 1 : La définition

La définition Depuis quelques années, nous avons constaté la présence sur le marché d’un nouveau fil pour la pêche, le fil fluorocarbone. Dans la vidéo, notre invité nous présente deux exemplaires de ce matériau. À première vue, il ressemble à du nylon, mais il s’agit en effet d’une tout autre matière qui détient ses particularités.

Les particularités Sa première particularité réside dans le fait que son indice de réfraction de la lumière est identique à celui de l’eau. Ainsi,lorsqu’il est dans l’eau, il est quasiment invisible. La lumière se reflète sur l’eau comme elle le ferait dans l’eau. Ceci représente le plus important avantage du fluorocarbone.
En marge de son invisibilité, ce fil présente également une très grande résistance à l’abrasion. Ce phénomène peut se produire lorsqu’un poisson qui est pris dans l’hameçon se débat et emmène, par exemple, le fil se frotter contre un rocher ou une branche. Le fil peut ainsi présenter une usure au bout de quelques parties de pêche. Certains matériaux, comme les tresses, sont sensibles à l’abrasion, contrairement au fluorocarbone. Il est donc vivement recommandé pour équiper le bas de ligne, la partie qui se trouve juste avant le leurre, celle qui est la plus exposée à l’abrasion.
L’utilisation du fluorocarbone vous permet d’accroître vos chances de réussir une bonne pêche et de limiter les risques de casse par détérioration du fil. De nos jours, la plupart des pêcheurs recourent à ce type de fil pour le bas de ligne, à la place du nylon qui était utilisé autrefois.
Le fluorocarbone présente aussi l’avantage d’être très peu extensible. Lorsque vous donnez ainsi une impulsion à votre leurre dans laquelle un poisson vient de mordre, le fluorocarbone va intégralement transmettre votre ferrage jusqu’à la pointe de l’hameçon.

Quelques conseils Lorsque vous achetez du fil en fluorocarbone, assurez-vous que vous êtes en présence d’un matériau composé à 100% de fluorocarbone. Il existe sur le marché du fil de nylon qui est simplement revêtu de ce précieux matériau. Il est évident que cette couche superficielle ne vous permettra pas de bénéficier de tous les avantages d’un fil qui est entièrement en fluorocarbone. Vous perdez l’invisibilité et le non-extensibilité. La différence de prix n’est que de quelques euros, alors, ne compromettez pas vos chances pour si peu.
On utilise principalement ce matériau pour réaliser des bas de ligne. Il convient de signaler que ce matériau est relativement onéreux. Remplir entièrement un moulinet de fil en fluorocarbone reviendra assez cher. Cependant, certains pêcheurs n’hésitent pas à le faire afin d’améliorer leurs performances en profitant de toutes les qualités de ce nouveau matériau.

La conclusion Après avoir visionné cette séquence, vous aurez certainement compris l’intérêt de l’usage du fil en fluorocarbone. Si vous voulez réussir une partie de pêche, optez pour ce matériau pour équiper vos bas de ligne. Il est particulièrement performant si vous programmez de pêcher des carnassiers ou d’aller taquiner des truites. Un brochet est cependant susceptible de le couper, même si vous recourez à un fil d’un diamètre assez important. Vous détenez maintenant toutes les informations nécessaires sur ce nouveau matériel. Bonne pêche.