Vous aimeriez bien rapporter des brochets et des perches lors de votre prochaine partie de pêche ? Vous voulez tout savoir sur le stickbait, un poisson-nageur particulièrement adapté pour la pêche aux carnassiers ? Thierry Cloux, rédacteur en chef du magazine Le Pêcheur de France, de la Fédération nationale de pêche (www.federationpeche.fr), vous informe sur tout ce qu’il faut savoir sur le stickbait. Suivez bien cette séquence vidéo, elle s’avère très intéressante. Vous apprendrez tout sur ce type de poisson-nageur et pourrez l’utiliser à bon escient pour attraper les poissons tant convoités.



  1. Etape 1 : Un peu d’histoire

Un peu d’histoire Le premier modèle de stickbait, un type de poisson-nageur, a été créé aux États-Unis en 1956. Sa dénomination veut dire littéralement en Anglais « le leurre bâton ». Les pêcheurs français ne l’ont découvert que vers la fin des années 90.
Il s’agit d’un leurre très basique qui offre des similitudes avec un petit bâtonnet ou un cigare. Il détient certaines particularités.

Un système de nage spécifique Une des particularités du stickbait réside dans son action dans l’eau. Il est dépourvu de bavette. C’est donc sa forme et les tractions que le pêcheur va lui imprimer qui vont contribuer à le faire nager.
Le stickbait peut nager d’une manière spécifique, comme le « walking the dog ». Le leurre va flotter. Sur une traction, il va partir à droite. Après une seconde traction, il va sauter vers la gauche. Il va ainsi suivre un trajet un zig-zag, tel un chien qui se promène au bout d’une laisse, d’où cette dénomination.
Cette nage particulière imite les évolutions d’un petit poisson qui est blessé ou complètement désorienté. En raison de cette attitude, le stickbait représente une proie de prédilection pour les carnassiers qui se croient en présence d’une proie facile à attraper.

Des modèles flottants ou plongeants Au départ, les stickbaits étaient des leurres flottants. Toute l’action se passait à la surface. La technique de fabrication n’a cessé de se développer et on a commencé à trouver sur le marché des stickbaits qui pouvaient nager sous la surface de l’eau. Actuellement, on peut acquérir des modèles très plongeants qui sont opérationnels à plusieurs mètres de profondeur.

Les billes bruiteuses Pour apporter des vibrations sonores supplémentaires, de nos jours, les stickbaits sont équipés de billes bruiteuses qui servent aussi de transfert de masse. Au lancer, ces éléments vont se placer à l’arrière du leurre. Les lancers à distance sont ainsi favorisés.
Leur action détient aussi toute son importance durant la pêche. Ils vont descendre jusqu’à la queue du leurre qui va adopter une position presque verticale, avec juste la tête en dehors de l’eau. Cette attitude est anormale pour un petit poisson. Les carnassiers vont affluer, croyant avoir affaire à une proie facile.

Les évolutions du stickbait La forme du stickbait a évolué au fil du temps. Pour améliorer le poisson-nageur en forme de bâton, les fabricants ont produit des stickbaits en forme de banane qui pouvaient évoluer avec le même type de nage et fonctionnaient avec les techniques d’approche similaires. Le marché présente actuellement des stickbaits qui ont des formes imitant mieux les petits poissons.
Depuis son invention, il y a 60 ans, ce poisson-nageur a nettement évolué. Si autrefois le stickbait n’était produit que sous un modèle flottant, les pêcheurs peuvent de nos jours trouver de nombreux modèles qui peuvent plonger plus ou moins profondément.
Pour la présentation, les stickbaits contemporains se rapprochent de plus en plus de la forme naturelle des poissons. On a également les billes qui exercent un rôle attractif en émettant des ondes sonores, et un rôle mécanique par les mouvements qu’elles engendrent sur le poisson-nageur.

Quelques conseils L’usage du stickbait est recommandé à chaque fois que vous pressentez la présence de poissons actifs. La manière de nager de ce leurre attire en effet tous les carnassiers, qu’il s’agisse de brochets, de perches et même de sandres.
Utilisez des modèles flottants dès que vous avez des herbiers, généralement de mai à fin septembre. En fin de saison, optez pour des modèles coulants qui s’avèrent plus efficients en raison du contexte.

En conclusion Grâce à toutes les explications fournies par notre invité, vous savez maintenant tout sur le stickbait, ainsi que les grandes lignes de son utilisation. Ne vous privez pas du plaisir d’aller à la pêche aux poissons carnassiers. Suivez bien tous les conseils donnés dans la vidéo pour réussir une partie de pêche avec un stickbait.

Mots clefs :
Pêche
stickbait