La pêche à la ligne constitue votre loisir préféré et vous désirez pratiquer la pêche au lancer ? Vous habitez en milieu urbain et vous prévoyez de taquiner le poisson dans les plans d’eau qui se trouvent à proximité ? Alban Benoît de la Fédération de Seine et Marne pour la pêche et la protection du milieu aquatique (Federationpeche77.fr), vous donne des conseils pour la pêche au lancer. Il vous guide sur les meilleures techniques pour appâter le poisson. Il vous éclaire sur l’animation du jig et du leurre souple. Pour en savoir plus, suivez la vidéo.



  1. Etape 1 : La pêche au lancer

La pêche au lancer Ce type de pêche se décompose en 2 phases :La première étape consiste au lancer du leurre et à son placement.Durant la seconde étape, vous l’animez.

Le lancer du leurre Lors de cette étape, ce n’est pas le bras qui travaille, mais la canne.Pour lancer un leurre, commencez par prendre le fil dans votre index.Ce procédé vous permet de le plaquer dans la canne.Le fil ainsi bloqué ne se dévidera pas de la bobine lorsque vous désengagez l’arceau.Présentez votre canne à pêche légèrement penchée vers l’épaule.Faites un mouvement progressif vers l’avant.Effectuez ensuite une accélération rectiligne.À la fin de ce mouvement, bloquez la canne de façon à ce que l’énergie emmagasinée précédemment soit retranscrite dans le leurre.Accélérez le mouvement de lancer, bloquez et enfin lâchez.Il ne vous reste qu’à laisser tomber votre leurre jusqu’au fond.Vous saurez que votre leurre est bien ancré au fond de la rivière au moment où il se détendra brusquement.Il vous faudra ensuite animer le leurre.Faites-le bouger afin de susciter la curiosité des poissons, voire leur agressivité.Pour l’occasion, utilisez un jig équipé d’un leurre souple.Sachez toutefois que chaque leurre a une animation particulière.On n’anime pas un jig de la même façon qu’un poisson-nageur.

Comment animer un jig ? Pour animer un jig, tendez simplement le fil.Effectuez par la suite de petits tirets.Une fois que votre canne se retrouve dans la position verticale, récupérez un peu de fils.Reprenez ensuite les gestes précédents. À travers ces mouvements, vous sentirez automatiquement lorsque quelque chose touche votre leurre. Cela veut dire qu’il existe une éventuelle touche. Cette action s’appelle le ferrage. Elle consiste à attraper le poisson et à s’assurer qu’il ne se décrochera pas de votre leurre.

L’animation courante d’un poisson-nageur Contrairement au jig ou au leurre souple qui est préalablement plombé, le poisson-nageur prendra la bonne position très rapidement.Il est mieux programmé pour une certaine profondeur de nage.Pour attirer les poissons, vous n’êtes pas obligé d’effectuer des animations.Le poisson-nageur fera des mouvements qui seront plus ou moins automatiques lorsque vous embobinez votre fil.

Pour conclure Grâce aux explications apportées par notre invité, vous savez désormais comment manier un jig ou une tête plombée. Vous connaissez les bonnes bases pour animer un leurre souple ou un poisson-nageur. Il ne vous reste qu’à choisir le meilleur endroit et le type leurre adapté à l’activité pratiquée. Maniez bien votre canne et adonnez-vous au plaisir de la pêche au lancer en milieu urbain. Pour maîtriser la méthode, notez bien tout ce qui est exposé dans la vidéo.