Les données utiles au calcul de remboursement Pour calculer cette note de frais kilométrique, vous devez connaître : – le nombre de kilomètres parcourus- la puissance du véhicule utiliséVous trouverez cet élément sur la carte grise du véhicule.Du moment où vous avez le nombre de kilomètre et la carte grise, vous aurez toujours la possibilité d’aller vérifier le barème kilométrique qui est diffusé chaque année par le Gouvernement.Ce barème vous permettra par ailleurs de savoir le taux de remboursement que vous pouvez appliquer.



Comment utiliser le barème de calcul ? Dans la vidéo, Véronique prend pour exemple le barème de 2011.Le tableau comporte les différentes puissances de voiture exprimées en « cheval » et le barème à appliquer en fonction de chaque puissance.Il y a de ce fait une colonne destinée au nombre de chevaux.D’autres colonnes représentent le barème à appliquer en fonction des kilomètres parcourus.Supposez que vous êtes salarié.Vous utilisez un véhicule d’une puissance de 7 chevaux.Vous avez parcouru 250km.Dans ce cas, rendez-vous à la colonne « Jusqu’à 5000km ».A l’intersection avec « 7 chevaux », vous verrez que vous devez multiplier 250km par 0,587.Vous obtiendrez alors votre indemnité kilométrique.Une second exemple met en scène un salarié qui utilise un véhicule sur plus de 5000km par an.Dans ce cas, vous changez de catégorie tout en restant sur 7 chevaux.En revanche, vous vous rendez dans un autre barème  » de 5001 km à… ».Vous aurez alors à multiplier 7 chevaux par 0,332 plus 1278 euros.

Les frais inclus dans la note de fgrais kilométrique Lorsque vous faites un remboursement via les indemnités kilométriques, vous ne pouvez en aucun cas rembourser également tout ce qui concerne : – l’entretien- le carburantEn effet, le barème susmentionné inclut déjà ces dépenses.Voilà, maintenant vous savez comment calculer une note de frais kilométrique !