Minute facile > Recettes > Vin et cocktail > Histoire du vin : crise du phylloxera

Histoire du vin : crise du phylloxera

Vous êtes amateur de vins ? Connaissez-vous ce qu'est le phylloxera ? Qu'est-ce que la crise du phylloxera ? Jules Lamon, oenologue chez Oenovino (oenovino.fr), vous donne ses explications sur le phylloxera. La crise du phylloxera est une période marquante de l'histoire du vin en France et dans le monde entier. Le phylloxera est un insecte ennemi du monde viticole. La lutte contre cet insecte fut difficile, et la seule solution était le greffage de nos cépages avec les vignes américaines. Jules vous emmène à la découverte du phylloxera et ses conséquences sur la production de vin en France et en Europe… Regardez !

  1. Etape 1 : Le phylloxera, enn...

Le phylloxera, ennemi du monde viticole Au moins une fois, vous avez déjà entendu parler du phylloxera, ou plus précisément de la crise du phylloxera. Cette terminologie a particulièrement marqué la France viticole voire du monde viticole. Le phylloxera est un insecte du type puceron qui s'attaque aux vignes. Ce puceron se développe dans le sol et se nourrit ainsi des racines de la vigne. Puis qu'il vit la majeure partie de son temps dans le sol, il est difficile lutté contre cet insecte. Pour cette raison, les vignerons ne peuvent rien faire face à l'attaque du phylloxera. Cet insecte vient directement d'Amérique à la fin du XIXe siècle et a ravagé l'ensemble du vignoble français.

Le phylloxera, à l'origine des variétés de cépages L'attaque du phylloxera a abimé autant de vignes et a provoqué une pénurie de vin durant plus d'une décennie voire même une vingtaine d'années. En effet, 90 % du vignoble français ont été ravagés. La seule solution pour remédier au phylloxera est alors de trouver des vignes qui résistent à son attaque. Les vignobles français ont cherché de telles vignes en Amérique, car ces dernières ont pu résister au phylloxera des centaines d'années durant. En revanche, les raisins de ces vignes ne donnaient pas de bons vins, car l'Amérique n'était pas un producteur de vin. La solution a donc été de greffer nos cépages sur les racines des vignes américaines. L'ensemble du vignoble français a été remembré, replanté et rationalisé d'où la diversité de nos cépages actuellement. Du fait de la crise du phylloxera, la majorité des vignes de France et du monde entier sont le fruit du greffage avec les vignes américaines.