Minute facile > Soins > Massage et Relaxation > Posture de yoga la janu sirsasana ou demi-pince

Posture de yoga la janu sirsasana ou demi-pince

Vous êtes soucieux de votre bien-être et vous désirez chercher la sérénité intérieure en recourant au yoga ? Vous souhaitez maîtriser la pratique du Janu Sirsasana qui intègre cette discipline ? Pascal Piwinica, enseignant de hatha yoga au sein des Ateliers de Yoga (Ateliersdeyoga.com) vous présente avec Isabelle de Saint Jores le Janu Sirsasana. Il vous donne des conseils pour bien pratiquer la discipline. Il vous guide à travers les trois différentes étapes de mise en œuvre de la technique, à savoir la torsion, l'étirement et le travail de la courbure lombaire. Pour maîtriser le janu sirsassana, suivez la vidéo.

  1. Etape 1 : Des conseils

Des conseils Pour pratiquer cette discipline, vous avez besoin de mettre une brique, voire des couvertures sous le bassin pour garder le dos bien droit dans cette posture. Il est recommandé de pratiquer cette flexion en veillant à avoir une position très stable. Pour ce faire, la jambe droite doit être très ferme et le pied dans une position verticale. Le bout de la main droite vous servira d'appui. Il doit se trouver à côté de la fesse droite pour éviter que vous ne vous penchiez pas sur la droite. La cuisse gauche doit faire un angle droit avec la cuisse droite. Le genou gauche doit être déporté vers l'extérieur. Dans des versions avancées, le genou doit se situer en arrière.

La technique Commencez par effectuer une torsion. Levez le bras gauche et étirez-le en évitant de vous pencher vers la droite. Pivotez-vous sur la droite toujours dans l'axe de la colonne. La tête reste à l'aplomb de la brique. Tournez-vous le plus loin possible sur la droite. Expirez et penchez-vous vers l'avant en attrapant le bord externe de votre pied droit. Étirez le dos sans cambrer et pousser l'omoplate gauche vers l'avant. Tirez la pointe de l'omoplate de l'épaule droite vers l'arrière. Si vous n'avez pas mal à la nuque, faites monter légèrement le menton en regardant vers votre droite. Cette phase torsion est destinée à placer la poitrine à l'aplomb du genou droit.

Pour conclure Grâce aux explications fournies par notre invité, vous connaissez désormais les notions de base du Janu Sirsasana au yoga. Veillez à le pratiquer avec beaucoup de prudence jusqu'à ce que vous ayez acquis la souplesse nécessaire. Il faut également être très stable au départ pour entrer dans cette posture. L'assistance d'un enseignant est recommandée au départ pour réussir dans cette discipline. Ne manquez pas la vidéo.

Réaliser un étirement Levez le bras droit dans un vaste et ample mouvement pour libérer l'épaule. Attrapez le bord interne du pied. Toujours dans cette position, étirez votre dos du coccyx jusqu'au sommet de la tête : il s'agit d'une phase de pur étirement.

Travailler la courbure lombaire Levez le cou loin vers le plafond en partant vers l'avant pour ne pas vous voûter vers l'avant. Il s'agit d'une flexion vers l'avant et non pas une flexion vers le sol. Lorsque vous êtes dans une position assez avancée, vous pouvez changer votre prise de main de façon à attraper le poignet droit avec la main gauche. Étirez-vous vers l'avant. Lâchez la tête pour que le front touche le tibia. Continuez de vous étirer vers l'avant en essayant de faire rentrer la partie gauche de la cage thoracique. Vous n'avez pas forcément la même souplesse. Vous pouvez utiliser des sangles pour pouvoir attraper directement le pied. Pour cela, placer une autre brique sous votre genou dans le cas où ce dernier ne peut pas atteindre le sol. Un point important, le pied ne doit jamais passer sous la cuisse, mais à l'extérieur.

Mots clefs : bien-être discipline yoga pratique Janu Sirsasana