Minute facile > Soins > Massage et Relaxation > La respiration en yoga ou pranayama

La respiration en yoga ou pranayama

Pranayama est l'art de la respiration dans le yoga. Cet ensemble d'exercices de respiration procure une sensation de bien-être infinie tout en préparant le corps aux asanas. Mais comment pratiquer la respiration yogique ? Dans cette vidéo, Samuel Ganes, coach bien-être et professeur de yoga (http://www.yogiganes.org/), illustre la technique de respiration en yoga. La respiration yogique est appelée « pranayama ». « Prana » veut dire souffle, et « yama » contrôle. En yoga, la respiration consiste donc à contrôler le souffle soit de façon progressive, soit de façon alternée, soit de façon saccadée. Démonstration en vidéo, suivez !

  1. Etape 1 : La respiration pro...

La respiration progressive au yoga La respiration est conditionnée par trois mouvements : l'inspiration, l'expiration et la retenue. La respiration progressive travaille sur la capacité thoracique et permet de préparer le système respiratoire aux autres pranayamas. Aussi, commencez par vous mettre assis confortablement et fermez les yeux. Inspirez par le nez en comptant 3. Retenez le souffle sur 3 temps. Puis, expirez par la bouche sur 3 temps également. Ensuite, inspirez par le nez en augmentant à 4 temps. Retenez le souffle sur 4 temps et expirez par la bouche sur 4 temps. Continuez la respiration en augmentant à 5 temps puis 6 temps. Au fil des jours, vous pouvez monter jusqu'à 9 temps.

La respiration alternée au yoga Ce deuxième pranayama est appelé « nadi shodana ». Cette respiration est plus ou moins complexe, mais se repose sur le même principe que la respiration progressive. D'emblée, notez qu'en Orient, la main droite est considérée comme celle qui est pure, et la main gauche comme impure. Vous utilisez alors la main droite pour effectuer les exercices sur le souffle. Servez-vous de la main gauche pour compter. Plus exactement, vous comptez les 12 phalanges des 4 doigts avec le pouce. Avec la main droite maintenant, ramenez l'index et le majeur sur la paume de la main. Le pouce droit bouche la narine droite, et les deux derniers doigts la narine gauche. Un cycle de respiration correspond à une inspiration à droite et une expiration à gauche, puis une inspiration à gauche et une expiration à droite. Pour commencer cet exercice de respiration, vous pouvez aller jusqu'à un cycle de 6. Puis, vous augmentez au fur et à mesure le nombre de cycles. « Nadi shodana » présente plusieurs vertus. En premier lieu, cette respiration permet de rééquilibrer les deux hémisphères de votre cerveau. Selon la tradition Ayurveda, la narine droite réchauffe le corps tandis que la narine gauche le rafraîchit.

La respiration du feu au yoga Ce troisième pranayama est appelé « kapalabhati ». Cet exercice de respiration peut s'effectuer de deux façons différentes. Les expirations peuvent se faire soit avec le nez, soit avec la bouche. Commencez par inspirer profondément avec le nez. Puis, en vous aidant de vos abdominaux et de votre diaphragme, expirez de façon saccadée. Afin de vérifier le travail des abdos et du diaphragme, n'hésitez pas à poser votre main sur le ventre. Faites 3 séries de 10, de 20 puis de 30 expirations. Augmentez la rapidité de la respiration au fur et à mesure des séries. La respiration du feu vous permet de réchauffer votre corps afin de le préparer aux asanas.

Mots clefs : www.yogiganes.org