Minute facile > Loisirs > Arts martiaux > Se défendre en transport en commun

Se défendre en transport en commun

Les difficultés en transports en commun sont nées du fait que les lieux sont exigus ou très restreints. Chacun veut assurer soi-même sa propre sécurité. Toutefois, les possibilités de défenses sont floues si vous ne suivez pas des cours quelconques. Pour ce faire, la vidéo suivante a été réalisée pour vous. Cyril Marchand, Président du Paris Énergies Karaté(www.pek-karate.com), vous montre en vidéo les méthodes d'esquives possibles. Pour l'illustration, il est assisté par un professeur de jiu-jitsu et de karaté et un professeur de krav maga. Aussi, prêtez attention à la vidéo et usez de ruses pour votre défense au quotidien.

  1. Etape 1 : Si l'agresseur est...

Si l'agresseur est assis en face de vous Sur ce cas de figure, soit l'agresseur vous donne une gifle soit sur un crochet. Dans un premier temps, protégez-vous du coup qui va venir avec votre coude. Pour cela, montez votre coude à la hauteur de votre visage pour vous protéger. Simultanément, repoussez l'individu avec votre main. Profitez de cet instant de déséquilibre de l'agresseur pour vous lever et prendre la fuite. Vous devez faire attention lorsque vous vous dégagez. Veillez à ce que les personnes autour de vous ne soient pas blessées.

Si l'agresseur est debout En faisant semblant de partir, l'agresseur saisit sa victime par le sol. Ainsi, cette dernière dégage et prend son menton. Prenez à présent, le poignet de l'agresseur et profitez-en pour lui frapper le coude avec la main droite. Par conséquent, vous pouvez partir de votre siège. Il est important lors de la fuite de s'assurer que l'agresseur ne puisse plus vous rattraper. Ainsi, l'intensité du coup lorsque vous dégagez l'agresseur est essentielle. Seul le coup est capable d'immobiliser votre agresseur.

Mots clefs : autodéfense agressions