Vous aimez jouer au tarot, cependant vous ne maîtrisez pas encore la technique pour chasser le petit ? Vous désirez réaliser une bonne chasse au tarot et connaître les stratégies y afférentes ? Maurice Doury au Club d’Orsay, de la Fédération française de tarot, sur le site apprendreajouerautarot.fr vous apporte des explications claires sur le sujet. En exploitant ces informations, vous serez apte à entreprendre une bonne chasse au tarot et à cumuler les points pour gagner la partie. Ne perdez rien de tout ce qu’il expose dans cette vidéo.

Comment jouer au tarot?

  1. Etape 1 : Les avantages à ex…

Les avantages à exploiter Nous allons voir quels sont les avantages qui se présentent au preneur. Doit-il chasser ou non le petit ?
Un preneur entamera la chasse s’il détient un seul bout. L’apport de ce deuxième bout lui fournira 5 points supplémentaires. Pour obtenir son contrat, le nombre de points qu’il devra cumuler passera de 51 à 41 après cette opération.
Un preneur qui possède les 2 bouts, à l’exception du 21, n’a pas intérêt à chasser. Le petit qu’il aura pris lui rapportera toujours 5 points, mais son compte ne va passer que de 41 à 36. C’est trop peu pour entreprendre la chasse au petit.
En outre, s’il chasse et qu’il ne détient toutes les cartes-maîtres derrière, telles que des rois, des dames et des cavaliers, il risque en fin de compte de voir la défense charger tous leurs points.
De ce qui précède, on peut conclure que si vous disposez d’un seul bout, il est intéressant de chasser le petit. Avec 2 bouts, si vous chassez, la plupart du temps, ce n’est pas dans le but de prendre le petit. L’objectif est d’enlever les atouts du camp adverse et de réaliser les honneurs qu’il a en main.

Quelques conseils Lorsque vous voulez chasser le petit, vous vous demandez s’il faut jouer vos atouts majeurs ou commencer par un moindre atout.
Voici une astuce qui vous aidera à la décision : vous allez compter les atouts majeurs que vous détenez. Si vous en avez 4, par exemple, vous multipliez ce nombre par 3 (4×3=12). Vous ajoutez le nombre de points que vous obtenez au nombre d’atouts. Si vous en disposez 10, par exemple, vous ajoutez 12 et vous avez un total de 22, égal ou supérieur à 21. Dans ce cas, vous allez jouer vos atouts majeurs en tête.
Si le chiffre obtenu après le calcul est inférieur à 21, vous commencez par miser sur votre plus petit atout, un 3 par exemple.
Lorsque vous partez à la chasse au petit et que vous occupez une position de preneur, il est indispensable de bien compter les atouts et d’observer comment les atouts sont joués par le défenseur. Notez bien s’ils sont joués dans l’ordre montant ou dans l’ordre descendant. Veillez surtout à mémoriser les atouts majeurs que vous n’avez pas dans les mains.

En conclusion Grâce aux explications de notre invité, vous êtes mieux informés pour entamer une bonne chasse au tarot.
Il vous suffira de savoir exploiter les avantages présentés par votre main et de décider en conséquence si vous optez ou non pour la chasse du petit. N’oubliez pas de faire le décompte de vos atouts majeurs.
Restez concentré tout au long de la manche pour analyser le comportement de la défense. Vous avez maintenant tous les atouts pour gagner une partie de tarot.