Vous désirez vous initier à l’escalade, mais vous ignorez tout sur la technique pour assurer votre coéquipier dans ce sport ? Vous souhaitez apprendre à assurer quelqu’un sur une voie d’escalade afin d’amortir une chute éventuelle ? Olivier Da Corte, professeur d’escalade (Antrebloc.com) vous explique comment assurer quelqu’un sur une voie d’escalade. Il précise le rôle de l’assureur. Il démontre clairement le mouvement particulier à accomplir. Il évoque également la raison de ce geste. Pour que vous puissiez soutenir convenablement votre coéquipier et qu’une confiance mutuelle règne au sein de votre équipe, regardez bien cette vidéo.



  1. Etape 1 : Le rôle de l’assur…

Le rôle de l’assureur Généralement quand vous grimpez, vous formez une équipe de 2 personnes.
Il y a celui qui grimpe et celui qui assure.
Les rôles s’alternent.
L’assureur est celui qui retient le grimpeur.
Autrement dit, celui qui l’empêche de tomber.
Comme le grimpeur est équipé d’un baudrier. L’assureur joue un rôle important dans la survie du grimpeur.
Il doit donc effectuer une série de gestes bien précis.
Il doit surtout rester concentré sur ce qu’il fait.

Le geste à accomplir Dans la plupart des cas, pour les grimpeurs débutants ou pour ceux qui grimpent dans une salle, la corde est fixée en haut de la paroi.
Vous avez ainsi un geste basique à réaliser en cas de mouvement.
Le mouvement que vous devez exécuter est le même pour tous les types de descendeur.
Que l’accroche se présente sous forme de huit ou autre chose, le mouvement reste toujours le même.
Si vous êtes droitier :
Mettez la main droite sur la première corde à droite qui est tirée en bas.
Mettez la main gauche sur l’autre corde tirée vers le haut (fixée à la paroi)
Si vous voulez tirer (avaler) la corde vers vous pendant que votre collègue grimpe, mettez les deux cordes en parallèle.
Tirez le bras droit vers le haut.
Pour freiner, rabaissez le bras droit.
Cela accroît la friction au niveau du huit.
Comme il ne faut jamais lâcher la main droite, lâchez la main gauche.
Placez-la en dessous du huit et ramenez la main droite juste au niveau du pivot pour assurer le maintien de la corde.
Après avoir exécuté cette manœuvre, vous pouvez relâcher votre main gauche, la replacer sur la corde de gauche accrochée à la paroi pour recommencer le même mouvement.
Vous devez apprendre par cœur ce mouvement à quatre temps pour assurer le grimpeur.

La particularité des gestes Dans le premier temps, veillez à ce que les deux cordes soient bien parallèles.
Elles glissent mieux ainsi.
À titre récapitulatif :
1 Tirez sur la corde
2 Freinez
3 Lâchez la main gauche pour récupérer la corde de droite
4 Lâchez la droite et placez-la plus haut pour bien tenir la corde.
Veillez à freiner (position 2) avant d’enlever la main gauche.

L’utilité de ces gestes Quand le grimpeur réalise son ascension, la corde se détend.
Pour éviter que la chute soit trop importante, il faut effectuer une série de gestes afin de garder une tension minimum.
Cette tension ne doit cependant pas être trop forte.
En effet il ne faut pas aider le grimpeur à moins qu’il ne se trouve en grande difficulté.
Ces gestes sont destinés à amortir une éventuelle chute.

En conclusion Vous connaissez maintenant le mouvement de base pour assurer un grimpeur, que ce soit en salle ou en extérieur. Notre invité vous conseille de rester très attentif à l’évolution de votre coéquipier pendant qu’il grimpe. Soyez également attentif à son environnement et aux gestes techniques qu’il doit accomplir. Si vous vous conformez aux directives de notre professeur d’escalade, vous formerez une très bonne équipe et ne manquerez pas d’améliorer vos performances au fur et à mesure de l’expérience. Pour y parvenir, suivez bien cette vidéo.