Vous pratiquez l’escalade et avez des difficultés à vous déplacer sur une voie horizontale ? L’escalade est une activité qui passionne de nombreux amateurs de sensations fortes. Qu’elle s’effectue en extérieur à même la roche ou su un simple mur en intérieur, l’escalade est un sport technique. Aujourd’hui, nous sommes en compagnie d’un professeur d’escalade, Olivier. Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez prendre des cours à la salle d’escalade Antrebloc (Antrebloc.com). Dans cette vidéo, le coach vous apprend la manière de progresser sur une voie horizontale. Cette pratique de l’escalade nécessite un bon entrainement musculaire. En effet, durant l’ascension, les bras, les abdominaux et les pectoraux sont très sollicités. Découvrez ses explications en vidéo !!!



  1. Etape 1 : L’escalade, d’une…

L’escalade, d’une activité nomade à une activité sportive L’escalade compte parmi les plus anciennes activités de l’homme.
Pour voyager d’un endroit à l’autre, les marchands et nomades devaient parfois se déplacer de cette manière.
Les premières cartes géographiques résultent en partie de ce qu’on découvert les explorateurs en escaladant les montagnes.
Les premiers à gravir les falaises sont les Anglais et les Allemands qui inventent l’escalade en tant que sport au XIXème siècle.
L’escalade attire de plus en plus d’adeptes.
A l’heure actuelle, elle est devenue discipline sportive à part entière.
L’alpinisme, apparu aux années 70-80, en est la variante la plus connue.

L’escalade, un sport à part entière Cette activité a été rehaussée au rang d’un véritable sport.
Cependant, elle ne figure pas parmi les disciplines olympiques.
Toujours est-il que les grimpeurs en France disposent d’une fédération.
Il s’agit de la FFME ou fédération française de montagnes et d’escalade, créée en 1989.
La pratique de cette activité physique nécessite la connaissance de diverses techniques de base.
Par ailleurs, il existe plusieurs manières de pratiquer l’escalade par rapport au type de support :
– sur une dalle qui est plus ou moins inclinée
– sur une voie verticale
– en se déplaçant sur une voie horizontale.

La progression horizontale en escalade Plus que les autres, la voie horizontale demande beaucoup d’efforts musculaires.
Il faut bien travailler la ceinture abdominale grâce à des exercices de gainage.
Les talons, qui restent toujours près du reste du corps, sont aussi très sollicités.
Il est possible de libérer les pieds pour mieux se servir des bras.
Mais cette manière de progresser est beaucoup plus fatigante.
Il faut veiller à rapprocher les pieds du corps durant l’ascension.
Quand un bras est engourdi, vous pouvez le libérer un peu, de manière à faire circuler le sang.

Vous savez tout sur la manière de grimper sur un mur horizontal, à vous de jouer !!!