Vous désirez accorder une bonne finition à votre ouvrage en réalisant des points invisibles ou des points cachés ? Vous voulez en savoir plus sur la technique de la réalisation du point caché en couture ? Dans cette séquence, Laurent Lachèze, cofondateur des Ateliers Bobines & Combines sur le site Bobinesetcombines.fr, vous explique la technique de la réalisation d’un point invisible appelé point caché pour faire des ourlets. Il vous démontre les différentes étapes de la réalisation de ce point qui apporte de la discrétion aux ourlets. Pour y parvenir, suivez bien les instructions proposées dans la vidéo.

  1. Etape 1 : Les différentes ét…

Les différentes étapes de la réalisation Prenez un fil assorti au tissu.
Prenez une coudée de fil.
Enfilez le fil de manière à que ce soit toujours du côté que vous venez de couper. Cette méthode évitera l’entortillement de fil.
Faites-en un noeud au bout du fil.
Piquez dans l’épaisseur de l’ourlet et sur l’ouvrage. Pour cela, prenez un fil de tissu pour que ce soit le plus invisible possible.
Démarrez en cachant l’ourlet de la couture.
Enfilez en prenant une épaisseur d’1cm dans l’ourlet et un fil dans la partie visible.

À quoi servent les points cachés ? Les points cachés sont utilisés dans les ourlets. Dans ce cas, vous devez avoir assez de tissu pour pouvoir faire un double repli.

Voir une autre vidéo:
faire un point de noeud

Les avantages des points cachés Le point caché porte bien son nom. Une fois réalisé, on ne le voit ni sur l’endroit ni sur l’envers de la couture.
Vous n’observerez que des fils bâtis cousus en fils contrastés. Vous ne voyez même pas l’existence de votre ourlet.

Pour conclure Grâce aux informations fournies dans la vidéo, vous maîtrisez désormais la technique de la réalisation d’un point caché. Si vous maîtrisez le procédé de mise en oeuvre, vos ourlets seront totalement invisibles. Ainsi, vous pouvez accorder une bonne finition à votre ouvrage. Pour réaliser une couture parfaite, référez-vous aux conseils donnés dans la vidéo.