Minute facile > Pratique > Travail > Bons gestes lors d'un entretien d'embauche

Bons gestes lors d'un entretien d'embauche

Un entretien d'embauche à préparer ? Vous êtes déjà calé sur les réponses aux éventuelles questions des recruteurs ? Avez-vous pensé à maîtriser l'expression de votre corps ? Véronique Schapiro-Chatenay, professeur de danse et consultante en relooking postural (relookingcorporel.com), vous conseille sur les bons gestes à faire lors d'un entretien d'embauche. Un buste avachi au fond de la chaise, croisement des bras et des jambes, autocontact de la joue, du menton, des cheveux ou des cuisses, ces gestes sont absolument à proscrire. Ils reflètent le rejet, la nervosité et le manque d'assurance qui sont en fait des points négatifs risquant de vous faire perdre le poste.

  1. Etape 1 : La bonne position...

La bonne position assise sur la chaise Lorsque le recruteur vous dit de vous asseoir, évitez d'être complètement avachi au fond du siège. Cela nuira à votre image en reflétant un manque de dynamisme. Par ailleurs, le fait de vous éloigner de votre interlocuteur peut signifier un rejet. Il en est de même pour la position inclinée des jambes. Aussi, assurez-vous de tenir bien droit votre dos en plaçant votre buste sur vos ischions. Toutefois, évitez de bomber le torse au risque de donner une impression de dominance.

Non au croisement de bras, de jambes et de chevilles Les gestes de fermeture sont à proscrire lors d'un entretien d'embauche. Il s'agit surtout des bras et des jambes croisés. Concernant les femmes, le fait de croiser deux fois leurs jambes témoigne d'un manque d'assurance et de confiance en soi. Votre posture doit refléter que vous êtes prêt à prendre le poste.

Halte aux gestes d'autocontact Durant un entretien d'embauche, proscrivez les gestes d'autocontact. Evitez absolument de vous frotter le menton, de vous caresser la joue ou même de glisser vos doigts dans les cheveux. Il en est de même pour les membres inférieurs du corps. Même si vos cuisses sont cachées par la table de bureau, ne les caressez surtout pas. Ces gestes reflètent en réalité la nervosité, un point négatif qui peut influer la décision des recruteurs.

Mots clefs : langage corporel gestes entretien embauche