Minute facile > Pratique > Travail > Reconnaître le bon recruteur du mauvais recruteur

Reconnaître le bon recruteur du mauvais recruteur

Comment reconnaître le bon recruteur du mauvais ? Or en entretien d'embauche, votre objectif est de réussir à intégrer l'entreprise. Vous souhaitez intégrer une entreprise sans regretter votre choix ? Dès lors, savoir distinguer un mauvais recruteur d'un bon recruteur doit vous aider à calibrer votre discours. Les amateurs de sport le savent. Pour faire un bon match, il faut de bonnes équipes. Mustapha Benkalfate, directeur de Jobtimise (Jobtimise.com) coach pour les entretiens d'embauche et fondateur de la Prépa PGE PGO (pge-pgo.fr) vous indique alors l'attitude qu'un bon recruteur doit avoir en comparaison d'un mauvais recruteur. Tout est sur cette vidéo. Regardez !

  1. Etape 1 : La manière d'accue...

La manière d'accueillir est un indicateur Un bon recruteur va commencer par mettre le candidat à l'aise.Un mauvais recruteur va d'abord commencer par l'agresser.Ce dernier va poser des questions difficiles et plutôt être cassant.Déjà, pour savoir si vous avez à faire avec quelqu'un qui va vous aider ou au contraire à quelqu'un qui va vous mettre en difficulté, ce premier critère éclaire beaucoup.Il va vous permettre de calibrer votre prestation selon votre interlocuteur.

L'écoute Ensuite, un bon recruteur met le candidat à l'aise.En plus, il a tendance à montrer qu'il est à l'écoute du futur employé.La qualité de l'écoute et l'air concentré aux propos du candidat font le bon recruteur.L'air distrait caractérise par contre un mauvais recruteur.Ce dernier va frustrer le candidat.En effet, il va lui donner l'impression qu'il n'est pas intéressé par son propos.Il va également donner l'impression qu'il n'écoute pas vraiment.Cette attitude va faire sentir au candidat un désintérêt de sa prestation.De cette façon, ce dernier va avoir de moins en moins envie de raconter ses expériences.Il rate alors l'occasion de pouvoir mettre en valeur ses principaux atouts.

L'attention Par ailleurs, la plupart du temps pendant un entretien d'embauche, le candidat va tendre des perches.Autrement dit, il va manifester le désir que le recruteur saisisse ces perches.Celui-ci va le pousser à parler d'une telle expérience, d'une telle mission qu'il a réalisée avec succès et qui fait sa fierté.Lorsque le recruteur est distrait ou montre un désintérêt aux propos du candidat, une frustration du candidat s'en suit.Cette situation risque alors de transformer l'entretien en long monologue voire même en dialogue de sourds.

Les réponses aux questions du candidat Enfin, pendant un entretien d'embauche le candidat est censé poser des questions.De même, le recruteur va essayer de fournir des éléments de réponse.Parfois il n'y arrive pas, soit parce qu'il n'en a pas envie et il est trop expéditif, soit au contraire, parce que les réponses qu'il apporte ne correspondent pas aux interrogations que le candidat peut avoir.

Mots clefs : Mustapha Benkalfate mauvais recruteur faire face à un mauvais recruteur entretien d'embauche