Le ronflement compte parmi les problèmes de sommeil les plus courants. Ce bruit nocturne est même source de problème conjugal, voire de voisinage. Que faire alors pour ne plus ronfler au coucher le soir ? Le docteur Jean Abitbol, Oto-rhino-laryngologiste, vous donne ses conseils sur le traitement du ronflement. Parfois objet de dérision entre amis, le ronflement est un sujet à ne pas prendre à la légère. S’il est chronique, ce trouble peut provoquer des complications pour la santé. Pour tout savoir sur ce phénomène, regardez la vidéo !



  1. Etape 1 : Plus de ronfleurs…

Plus de ronfleurs que de ronfleuses Les hommes ronflent plus que les femmes. Le ronflement est une vibration sonore due aux tissus de la gorge. En fait, le pharynx vient taper sur la luette. La caisse de résonance est plus importante chez les hommes que chez les femmes. Plus la caisse de résonance est importante, plus le bruit est fort. Et inversement. C’est la raison pour laquelle le ronflement est un problème beaucoup plus masculin que féminin.

Petits ronfleurs et gros ronfleurs Certains ronflements sont comparables au bruit du marteau-piqueur. En moyenne, un bruit nocturne atteint 60 décibels, un seuil tolérable. Quand ce chiffre grimpe les 110 décibels, le ronflement est simplement une source de gêne. Les voisins risquent même de s’en plaindre.

Repas copieux, ronflement infernal L’alimentation joue un rôle sur le ronflement. Un repas trop copieux au dîner entraine souvent un reflux gastrique. Quand le corps est en position couchée, les éléments acides du repas remontent dans la gorge. Aussi, la luette gonfle et crée un bruit énorme quand le pharynx la touche. Il est alors recommandé de manger 2 à 3 heures avant de dormir. De même, les plats en sauce et copieux doivent être réduits. L’alcool et les boissons gazeuses sont également à limiter.

Chirurgie chasse ronflement Il est possible d’arrêter de ronfler en se faisant opérer. La première opération la plus simple est la chirurgie au laser. Cette intervention chirurgicale permet alors de diminuer le volume de la luette et des voies du palais. L’opération de la cloison nasale aide également à se libérer définitivement du ronflement. Cette intervention nécessite toutefois un bilan préalable.

Regardez aussi : Comment en finir avec les ronflements ?