Danser le kuduro

Depuis 2011-2012, la danse kuduro enflamme les pistes. Don Omar et Lucenzo en sont les précurseurs. Cette danse ne vous a pas laissé indifférent ? Un instructeur de Zumba vous donne un petit cours dans cette vidéo pour apprendre la danse kuduro. Cette chorégraphie angolaise se pratique à toutes les occasions, notamment lors d’un mariage ou en boîte. Même les séances de Zumba comprennent une série de kuduro. Une leçon s’impose alors. Pour avoir le rythme du Tchiriri dans les pas, nul besoin d’aller chercher des clips ailleurs ! Suivez simplement les instructions du coach en vidéo !

  1. Etape 1 : Le kuduro

Le kuduro Le kuduro signifie littéralement « cul dur » dans la langue portugaise. Il s'agit en réalité d'une musique ayant pour origine l'Angola.Développé au Cap-Vert en Afrique du Sud, le Kuduro est aujourd'hui utilisé par quelques chanteurs portugais. Aujourd'hui, on le danse partout dans le monde. Tony Amado a inventé le Kuduro en 1996 en Angola. Il est encore peu connu au Brésil. Le kuduro est très connu : — au Portugal — en Angola — au Cap-Vert — en Mozambique — à Sao Tomé — aux Antilles françaises — au Brésil.

Le kuduro : la musique Le kuduro est un mélange de semba, de break dance, d'un peu d'électro et d'instruments africains. Le semba est une danse angolaise. Il est également considéré comme une branche du Kwaito. Le Kwaito est une danse d'Afrique du Sud. Le Kuduro est également très proche du baile funk brésilien. Mais il ressemble également au Miami Basse de Californie. Le kuduro est généralement chanté en portugais.

Le kuduro, la danse La danse Kuduro a été inventée par Tony Amado. Il s'est inspiré d'une danse de Malanje (province angolaise) et des comportements de Jean Claude Van Damme saoul.

Danser le Kuduro Si vous comprenez le portugais, vous saurez danser facilement le kuduro. La danse du kuduro se trouve dans les paroles. Si vous connaissez les paroles, il vous suffit de les reproduire à travers les gestes. Vous savez dorénavant ce qu'est le kuduro et comment le danser. A vous de jouer !

Mots clefs : danse