Minute facile > Loisirs > Jeux > La réflexion au poker

La réflexion au poker

Vous voulez devenir un bon joueur de poker ? Misez sur un bon niveau de réflexion. Céline Cauvin, directrice-associée de Red cactus poker (redcactuspoker.fr), aborde dans cette vidéo les différents degrés de réflexion au poker. La connaissance du niveau de son adversaire permet de le battre. Aussi bien votre adversaire que vous pouvez être un débutant, un stratège ou un stratège qui pense à la stratégie de son adversaire. Un bon joueur de poker sait s'adapter au degré de réflexion de la partie adverse. Regardez cette vidéo pour découvrir les explications. Appréciez !

  1. Etape 1 : Les différents deg...

Les différents degrés de réflexion au poker Les joueurs de poker autour d'une même table ne peuvent pas avoir le même niveau de réflexion. Au niveau 0, le joueur se contente de connaître les règles du poker. Au niveau 1, connaissant les règles, le joueur tient compte de la main adverse sans anticiper l'action de celui-ci. Au niveau 2, le joueur réfléchit sur une stratégie de jeu tout en pensant à la main adverse. Au niveau 3, le joueur se met à la place de son adversaire pour tenter de savoir ce que celui-ci pense de son jeu. Le degré de réflexion ne se limite pas à ces niveaux, car il peut être poussé à l'infini. L'important est de toujours avoir une longueur d'avance sur ses adversaires.

Le bon joueur de poker Pour devenir un bon joueur de poker, il faut d'abord savoir bluffer. De plus, il faut savoir s'adapter à la situation qui se présente. En effet, si le joueur adverse est un débutant, il ne sert à rien de mettre en place des stratégies complexes. Vous devez ainsi vous adapter au degré de réflexion de votre adversaire. Pour battre votre adversaire, vous devez être au niveau qui suit immédiatement le sien. Dans ce cas, il faut savoir détecter le niveau de la partie adverse. Le degré de réflexion est reflété par l'incohérence des actions entreprises, l'incohérence de la stratégie à la situation, un bluff désespéré… Vous savez tout maintenant sur les degrés de réflexion, soyez le meilleur !

Mots clefs : niveau