Vous constatez que vous avez tendance à passer trop de moments à surfer sur Internet et vous souhaitez apprendre à gérer votre temps ? Vous désirez connaître la fréquence de la publication sur le Web ? Fadhila Brahimi, co-auteur du livre Moi 2.0 (Moi20.com) vous apprend à gérer votre temps et vous indique à quelle fréquence vous devez publier sur le Web. Elle vous conseille de consacrer 4 à 5 heures par semaine, à raison d’une demi-heure ou d’une heure par jour. Elle apporte des informations précieuses sur les horaires les plus favorables. Pour en savoir plus, suivez la vidéo.



  1. Etape 1 : Gérer le temps

Gérer le temps À l’heure actuelle, le temps détient toute son importance dans notre existence.Nous passons en quelque sorte notre temps à lui courir après.En ce qui concerne le temps consacré à consulter la toile, il est conseillé de vous réserver des plages horaires dédiées et spécifiques.Pour assurer votre veille informatique, vous pouvez par exemple répondre aux e-mails, faire incursion auprès des réseaux sociaux et poster des commentaires tous les matins.En fonction de votre activité, vous pouvez identifier 2 temps dans la journée (le matin, à midi ou dans la soirée).Pour gérer ce temps, vous pouvez utiliser votre ordinateur ou votre smartphone.Appliquez le minuteur et définissez le temps qu’il vous faudra pour consulter la toile. 

3 à 4 heures par semaine Il est vrai que la fréquentation de certains réseaux nécessite une présence assez régulière. C’est le cas de Twitter où la publication est réalisée en temps réel.Cela ne veut cependant pas dire que vous devez publier tout le temps, ni tous les jours.Vous devez néanmoins adopter une certaine forme de régularité.Les services qui vous permettent de gérer votre réseau, et éventuellement retirer certaines personnes prennent souvent un petit indicateur équivalent à 1 mois.Si vous n’êtes pas très actif sur Twitter ou sur Facebook, au bout de ce laps de temps on considère que votre profil intègre la catégorie des adhérents non actifs ou «morts».Entre 1 mois et 1 jour, vous avez la médiane. Vous pouvez opter pour une fréquentation médiane pour 1 semaine.Ainsi, une fois par semaine vous allez consacrer 3 à 4h à vos réseaux sociaux et entretenir votre veille informatique.

Une demi-heure ou 1 heure par jour L’utilisation des réseaux sociaux peut être comparée à celle du sport.Si vous faites par exemple des abdominaux une fois par semaine ou une fois par mois durant 3 à 4h, vous risquez d’avoir des crampes après la séance.À partir de cette métaphore, on peut tirer une leçon.Si vous souhaitez vous parfaire et assurer votre développement, il est préférable d’accorder ½ h ou 1h par jour, plutôt que 4 à 5h en fin de semaine.Ces conseils sont valables pour les réseaux sociaux qui nécessitent une présence active.

Les horaires les plus favorables Il importe aussi de voir de quelle manière se comporte votre réseau.Dans le blogging, notamment sur Twitter et sur Google , les Internautes publient assez tôt, généralement avant 9h.L’heure de pointe se situe entre 9h et 10h du matin. Cet horaire est également valable sur Facebook.On constate aussi une pointe à midi. À ce moment-là, vous avez plus de monde pour visualiser vos commentaires.Le dernier créneau se trouve aux alentours de 18h-20h durant lesquelles de nombreuses personnes viennent faire un tour sur leurs réseaux sociaux.Elles profitent de cette incursion pour effectuer leur veille informatique et se mettre au courant de ce qui se passe dans la blogosphère.Au-delà de ces horaires, il importe de connaître votre audience et les habitudes de chacun de vos auditeurs.Concernant les blogs, la publication de 2 à 3 articles par semaine semble être la bonne cadence.

Pour conclure Les réseaux sociaux connaissent un succès grandissant auprès des Internautes. Ils sont très plébiscités, tant par les particuliers que par les entreprises, car il s’agit d’une méthode très performante pour se faire connaître et développer les activités. Il importe toutefois de gérer le temps passé à surfer sur la toile. Grâce à cette séquence, vous détenez de précieuses informations sur ce sujet. Vous savez également comment procéder pour assurer la pertinence de vos publications. Ne ratez pas cette vidéo, elle est très instructive.